Ethereum : le minage n’est-il plus rentable ?

Ethereum : le minage n'est-il plus rentable ?

La rentabilité du minage d’Ethereum est en baisse depuis plusieurs mois.

Après avoir atteint un pic à la mi-mai 2021, où il est allé jusqu’à 0,28 $ par jour par MHash/s, il est tombé jusqu’à 0,05 $ entre juin et juillet, mais a ensuite semblé se redresser, remontant à près de 0,09 $ par jour en novembre.

Depuis lors, cependant, un long déclin a été amorcé, le ramenant à son niveau actuel de 0,05 $ par jour par MHash/s.

Vu sous cet angle, il semblerait qu’il s’agisse à toutes fins utiles d’une tendance à la baisse déclenchée après le pic de la mi-mai 2021, mais il suffit de remonter un peu plus loin dans le temps pour constater que ce n’est pas du tout le cas.

En effet, si d’un côté la tendance à la baisse est claire, notamment à partir de novembre avec une perte de 45% de la rentabilité du minage contre une baisse du prix de l’ETH de 33%, sur le long terme la tendance change d’aspect.

Si l’on prend comme référence les derniers mois de 2020, c’est-à-dire lorsque le bull run de 2021 n’avait pas encore commencé, la rentabilité a depuis augmenté de 66 % puisqu’elle est passée de 0,03 $ à 0,05 $ par jour actuellement.

Toutefois, la tendance à la baisse pourrait se poursuivre, surtout si le prix de l’ETH n’augmente pas significativement au cours des prochains mois.

L’augmentation du hashrate d’Ethereum

La question clé est l’augmentation du hashrate, qui non seulement est presque constante depuis la fin juin 2021, mais ne semble pas vouloir s’arrêter. Au contraire, il est probable qu’elle se poursuive dans les semaines à venir, peut-être juste jusqu’à ce que la rentabilité de l’exploitation minière soit retombée à environ 0,03 $ par jour par MHash/s.

Après s’être effondré en mai et juin 2021 en raison de l’interdiction du minage de crypto-monnaies en Chine, le hashrate d’Ethereum est reparti à la hausse, passant de 480 Thash/s à l’époque à 970 actuellement.

Il convient de noter qu’au cours de cette période particulière, le hashrate a augmenté de 102 %, tandis que le prix de l’ETH a augmenté de 77 %. Cela pourrait laisser penser que le hashrate n’est pas prêt d’augmenter davantage si le prix n’augmente pas, mais en prenant les derniers mois de 2020 comme référence, le scénario change.

À l’époque, le hashrate total d’Ethereum était d’environ 290 Thash/s, il a donc augmenté de 234 % jusqu’à présent. Le prix de l’ETH, d’autre part, a augmenté de 433 %, il est donc tout à fait possible que le taux de hachage augmente encore, également en raison du fait que la rentabilité à 0,05 $ par jour reste intéressante pour l’entrée de tout nouveau mineur.

Par conséquent, le minage d’Ethereum est encore rentable pour le moment, bien que pas aussi rentable qu’il l’a été ces derniers mois, mais dans les mois à venir, sa rentabilité pourrait chuter assez fortement, surtout si le prix de l’ETH n’augmente pas.

Le passage au PoS

Il existe un autre facteur inconnu. Avec le futur passage de la Proof-of-Work (PoW) à la Proof-of-Stake (PoS), l’ETH ne sera effectivement plus miné, car la PoS ne nécessite pas de mineurs pour valider les blocs.

Cela pourrait inciter de nombreux mineurs à ne pas investir davantage dans de nouvelles machines plus puissantes et décourager les nouveaux mineurs. Pour être juste, si cette dynamique était déjà en place, nous devrions voir un ralentissement de la croissance du hashrate, mais elle reste assez constante. Le fait que nous ne connaissions pas la date du passage définitif au PoS, et l’histoire passée des reports continus de cette transition capitale, peuvent inciter de nombreux mineurs à ignorer le problème, du moins pour le moment.

Ce n’est certainement pas le meilleur moment pour commencer à miner sur Ethereum, alors que cela pourrait l’être pour Bitcoin, compte tenu des problèmes des mineurs kazakhs. Cependant, de ce point de vue, l’avenir des deux principales crypto-monnaies du monde devrait bientôt être séparé, car si Ethereum passera à PoS, Bitcoin continuera avec PoW.

Share