L’Open d’Australie rejoint le Metaverse en s’associant à Decentraland

Voir Cacher le sommaire

L’un des plus grands tournois de tennis au monde – l’Open d’Australie (AO) – fait son entrée dans le secteur des crypto-monnaies, tant du côté des NFT que des Metaverse.

Le championnat de cette année se déroulera également sur Decentraland – une plateforme de réalité virtuelle de premier plan. En même temps, les fans pourront participer davantage en achetant des jetons non fongibles liés à des données de match en direct.

L’AO plonge dans le métavers

Alors que les cas d’Omicron en Australie se multiplient, les organisateurs de l’Open d’Australie ont décidé d’accorder un accès plus large aux spectateurs internationaux et même aux locaux soucieux d’assister aux matchs en personne.

À ce titre, le tournoi se déroulera également à Decentraland. Là, les visiteurs pourront observer le stade principal Rod Laver Arena, découvrir des restaurants et, bien sûr, assister à des matchs de tennis.

« Grâce à cette nouvelle vague de technologie, les fans de tennis du monde entier auront l’occasion de participer à l’Open d’Australie 2022 d’une manière encore jamais offerte », a déclaré Craig Tiley, directeur du tournoi de l’AO.

En outre, l’organisation lancera une collection de 6 776 jetons non fongibles, appelés « Art Ball NFTs ». Chaque pièce de collection correspondra à un tir gagnant de tous les matchs du championnat de 2022.

Les propriétaires recevront également un airdrop avec des images du point, des wearables virtuels et d’autres avantages à l’avenir. Si l’un des 11 points de championnat atterrit sur la parcelle, le détenteur du NFT connecté peut réclamer et obtenir la balle de tennis physique du match utilisée dans le jeu dans un étui spécialement fabriqué à la main.

A lire  Nouvelles Visa : Une entreprise sur quatre interrogée prévoit d'accepter les paiements en crypto-monnaies cette année

Les jetons non fongibles seront suivis par la même technologie que celle utilisée pour évaluer les points des matchs.

Les « Art Ball NFT » seront en vente le 10 janvier, tandis que l’événement AO Decentraland sera mis en ligne le 17 janvier, le même jour que le tournoi physique.

Qui d’autre s’est associé à Decentraland ?

En début de semaine, le géant coréen de l’électronique Samsung a présenté sa nouvelle expérience métaverse, appelée Samsung 837X. Cette fonctionnalité, rendue possible par Decentraland, permettra aux clients d’assister virtuellement à des quêtes ou à des événements musicaux en direct.

« Mieux encore, vous pouvez gagner des badges NFT et des collections exclusives, en quantité limitée, de wearables Samsung Decentraland pour personnaliser vos avatars », explique Samsung.

Le Samsung 837X sera ouvert à Decentraland pour une période limitée. Tout au long de l’année en cours, l’entreprise coréenne prévoit de faire vivre l’expérience à un plus grand nombre de personnes en lançant une approche multivers sur de nouvelles plateformes.

« Le Metaverse nous permet de transcender les limites physiques et spatiales pour créer des expériences virtuelles uniques qui ne pourraient pas se produire autrement. L’innovation est dans notre ADN, et nous sommes impatients de vous faire découvrir ce monde virtuel en plein essor », a conclu Michelle Crossan-Matos de Samsung.